Menu

Septembre 2022
Bruxelles 4e edition

Matrimoine, n. m. : Bien matériel ou immatériel ayant une importance artistique ou historique hérité des femmes.

À propos

© Louis Van Ginneken

Qui sommes-nous ?

Si les Journées du Patrimoine existent depuis des décennies, les Journées du Matrimoine manquaient à l’appel en Belgique. Initiées à Paris à partir de 2015, les Journées du Matrimoine se diffusent en France… et dorénavant à Bruxelles depuis 2019.

A l’initiative de l’asbl L’architecture qui dégenre, les Journées du Matrimoine se dérouleront à Bruxelles les 23, 24 et 25 septembre 2022. Depuis fin 2021, la Saison Matrimoine bat également son plein. Celle-ci se déroule d’octobre 2021 à juin 2022 et compte une trentaine d’activités réparties sur l’année se déroulant, en général, le dimanche à 14h.

Equipe

  • Apolline Vranken – Organisation & programmation

Dès 2014, Apolline Vranken s’investit au Cercle Féministe de l’ULB et se passionne pour les questions de rapport de genre dans l’espace et d’égalité urbaine. Elle investigue ces thématiques dans son travail de fin d’études « Des béguinages à l’architecture féministe », publié par l’Université des Femmes en 2018. Diplômée en architecture en 2017, Apolline Vranken travaille pendant plus de deux ans comme chargée de projets pour l’asbl L’Ilot-Sortir du sans-abrisme et comme architecte.
Aujourd’hui, elle est chercheuse doctorante FNRS au sein de la Faculté d’architecture La Cambre-Horta ULB. Avec la plateforme L’architecture qui dégenre, elle est également à l’initiative de l’édition belge des Journées du Matrimoine.

  • Rosalie Lefebvre – Organisation & programmation

Diplômée en architecture à l’UCL en 2016, Rosalie Lefebvre a collaboré avec plusieurs bureaux d’architecture à Bruxelles et s’attache à participer à des projets architecturaux qui s’inscrivent dans une vision engagée, où les enjeux sociétaux et environnementaux sont réellement considérés. En 2021, Rosalie rejoint l’équipe de la programmation de l’édition belge des Journées du Matrimoine.

  • Audrey Vanbrabant – Organisation & programmation

Audrey Vanbrabant est diplômée de l’IHECS en journalisme et exerce en tant qu’indépendante depuis 2017. Elle collabore avec différents médias tels que les Grenades ou Axelle Magazine. Passionnée par l’écriture et par la lecture, Audrey travaille à la visibilisation du travail des (artistes) femmes dans différents projets. Elle est également l’autrice de “30 des femmes qui ont marqué l’histoire de la Belgique” (aux éditions Auzou). Elle rejoint l’équipe des Journées du Matrimoine en novembre 2021.

  • Camille Kervella – Commissaire d’exposition

Camille Kervella est architecte diplômée en 2020 à l’UCL avec son mémoire « Sex in the city ». Elle s’intéresse aux questions fondamentales féministes et queer (LGBTQIA+) dans les sociétés édifiées. Son travail de fin d’étude s’inscrit dans un questionnement des normes et des systèmes d’oppression qui existent en architecture, notamment à travers un prisme de vision queer.

À présent architecte stagiaire, son intérêt pour les problématiques féministes et queer se développe dans son militantisme et son activité au sein de L’architecture qui dégenre. En assumant son identité de femme queer et engagée pour ses droits, elle tente de partager une vision de nos espaces, privés comme publics et intimes comme collectifs, qui sort du récit traditionnel. Un récit hors des normes qui fera bientôt l’objet d’une exposition, pour laquelle elle est commissaire.

  • Olivia Isbendjian – Communication
  • Svetlana Tusek – Accueil
  • Chiara Tomalino – Visites guidées féministes
  • Clémence Granara Studioo 14 – Webdesign
  • Esther Le Roy & Sarah Cleeremans– Graphisme Saison Matrimoine
  • Victoria Depré – Catering & recettes végétariennes
  • Diana Vos – Vidéos

    Comité d'accompagnement

    • Mélanie Cao
    • Célia Charkaoui-Sédille
    • Marianne De Wil
    • Marian Lens
    • Stéphanie Ngalula
    • Chloé Salembier
    • Lyse Vancampenhoudt
    • Vanessa Vovor

    Ancien·ne·s collaborateur·rice·s

    Si vous estimez que votre nom manque à cette liste, n’hésitez pas à nous envoyer un mail

    • Marie Aynaud – Photographies (2021)
    • Carla Caucotto – Stage (2021-2022)
    • Flore Fockedey – Textiles (2019-2020)
    • Valentine Jamis – Photographies (2021)
    • Anaïs Pereira – Organisation & programmation (2020-2021)
    • Nhu Sao Truong – Webdesign (2019-2020)
    • Ellen Van Huffel  – Graphisme Journées du Matrimoine (2019-2021)
    • Lyse Vancampenhoudt – Visites guidées féministes (2021-2022)
    • Leo Vander Wielen – Communication (2020)
    • Louis Van Ginneken – Photographies (2019)
    • Paul-Jean Vranken – Vidéos (2019-2020)
    • Muriel, Margaux, Thomas, Amos, Louis, Géraldine, Lara, Déborah, Eléonore, Khaoula, Susan, Marie, Alexia, Léa, Inês, Alice, Noémie, Juliette, Alexandra – Bénévoles (2019-2020-2021)

    L’architecture qui dégenre est une association à but non-lucratif. Si vous voulez soutenir notre projet, il est possible de nous faire un don un numéro de compte suivant : BE52 5230 8132 7909 au nom de l’asbl. Merci d’avance pour votre précieux soutien.

    Objectifs

    Les Journées du Matrimoine mettent en lumière d’une part l’héritage matrimonial bruxellois historique – architectural, sculptural, urbanistique, social. D’autre part, les Journées sont aussi l’occasion de découvrir le patrimoine actuel – artistique, politique et féministe.

    Au-delà de la découverte du matrimoine bruxellois parfois, voire souvent, éclipsé, la question fondamentale de l’accès à la propriété pour les femmes et aux professions liées est transversalement soulevée lors d’ateliers menés par des expertes et tout au long des visites conduites par des professionnel·le·s de terrain. L’ensemble du programme permet ainsi de rendre compte de la participation des femmes* et des minorités de genre dans les multiples corps de métiers liés au matrimoine.

    Afin de renforcer notre offre d’activités, nous avons également mis sur pied, depuis 2021, une programmation annuelle : la Saison Matrimoine. Celle-ci propose aux Bruxellois·e·s plus d’une trentaine d’activités. Au programme : des visites guidées, des ateliers, des expositions, des projections et toujours plus de contenus pour découvrir notre héritage matrimonial. L’idée : participer, de manière continue, à la sensibilisation et la formation du public à l’égard du matrimoine.

    Activités & outils

    À L’architecture qui dégenre, vous trouverez des visites guidées sous différents formats, adaptées à vos besoins et envies. N’hésitez pas à nous envoyer un email avec toutes vos questions ou demandes à l’adresse suivante :

    Vous recherchez une activité pour votre association ou votre équipe ?

    info@matrimonydays.be

    Vous cherchez des conseils pour organiser l’espace public / votre lieu de travail / votre cadre de vie de manière égalitaire ?

    L’architecture qui dégenre est active à cet égard depuis 2016 et se fait un plaisir de vous accompagner avec des conseils avisés pour élaborer et réaliser vos projets. Toutes vos questions sont les bienvenues à cette adresse :

    info@matrimonydays.be

    Publications

    Des béguinages à l’architecture féministe. Comment interroger et subvertir les rapports de genre matérialisés dans l’habitat ?, Université des Femmes, Bruxelles, 2018. Thèse sous la supervision de Christine Schaut

    • Première Mention du Prix de Mémoire du Jury de la Faculté d’Architecture (ULB)
    • Premier Prix de l’Université des Femmes pour une thèse dans le domaine des études féministes

    « Simone Kroll », The Bloomsbury Global Encyclopedia of Women in Architecture, Brown Lori et Burns Karen (éd.), Bloomsbury, London, 2021.

    « Tussen Ruimte », The Bloomsbury Global Encyclopedia of Women in Architecture, Brown Lori et Burns Karen (éd.), Bloomsbury, London, 2021.

    « Arsenal, du hall industriel à la rue conviviale », ACROSS – 8 OFFICES, 8 OBJECTS, 8 PROJECTS, Le Grelle Roxane (éd.), BOZAR, A+, VAi, Faculté d’Architecture ULiège, Brussels, 2018, 74-75.

    « Des béguinages à l’architecture féministe », Chronique féministe, 2018, n°122, 43-44.

    « De l’importance du chemin » (in collaboration with Lisa De Visscher), A+, 2018, n°275, 49-51.

    « Autorité et autodérision », A+, 2018, n°272, 30-32.

    « Un scophile inavoué », A+, 2018, n°272, 90-91.

    « House O », A+, 2018, n°272, 92.

    « Lolo Ferrari », A+, 2018, n°272, 93.

    L'architecture qui dégenre
    Université Libre de Belgique
    La Ville de Bruxelles
    Tour à Plomb
    Urban.Brussels
    Equal.Brussels
    Fédération Wallonie-Bruxelles
    Commission communautaire française
    Aller au contenu principal